Action : Groupe de paroles “USAGERS ET COVID”

La région Grand-Est a été la première touchée et une des régions les plus impactées par la 1ère vague de la Covid-19. Ce qui n’est pas sans laisser de traces.
Dans les médias, nous avons principalement entendu s’exprimer les personnalités politiques et médicales avec des informations massives et discordantes. L’usager du système de santé quant à lui a été très absent des prises de paroles médiatisées depuis l’arrivée de l’épidémie de la Covid-19 en France. Pourtant face à une crise sanitaire de cette ampleur et aussi inédite, les observations, difficultés, peurs, dysfonctionnements, besoins et attentes des usagers auraient dû être prise en compte pour alimenter les réflexions et mesures prises par les décideurs. En dehors de la prise en charge des cas graves de la maladie (hospitalisation), les institutions, comme les professionnels de santé, sont aujourd’hui dans l’incapacité de répondre aux craintes des usagers face au virus et de les accompagner en conséquence.

France Assos Santé Grand-Est a été destinataire de nombreux témoignages de personnes en souffrance dont voici quelques exemples :

  • Personnes non dépistées avec des signes insuffisamment significatifs pour pouvoir bénéficier d’un dépistage Covid-19 (plutôt pré-déconfinement)
  • Personnes dépistées positives avec des tests sérologiques mais sans savoir à quel stade elles en sont, ni si elles sont encore contagieuses ou non
  • Personne dépistées qui doivent gérer la culpabilisation et la stigmatisation de cette pathologie : « je l’ai contracté », « j’ai contaminé d’autres personnes » …
  • Personnes qui redoutent la réapparition de symptômes sévères sans moyens d’y pallier
  • Personnes en détresses psychologiques suite à un décès d’un proche lié à la Covid-19 ou non, lors de la période de confinement. Pas d’au revoir, impossibilité d’appliquer les rituels habituels participant au travail d’acceptation et de deuil.

France Assos Santé Grand-Est considère qu’en l’absence d’associations de patients dédiées, il est de son ressort de créer une dynamique d’accompagnement vers la résilience pour ces personnes. Cet accompagnement nous permettra également d’organiser le recueil de la parole de l’usager dans l’objectif d’en faire une synthèse à des fins de plaidoyer.
Pour toutes ces raisons, nous avons décidé de mettre en place des groupes de paroles à destination de ces usagers-citoyens qui ressentiraient le besoin d’échanger entre pairs sur ce qu’ils ont vécu et sur ce qu’ils vivent encore.

7 acteurs associatifs issus de notre réseau d’associations adhérentes rentrent dans l’aventure pour devenir les animateurs de groupes de paroles que nous allons déployer sur l’ensemble de la région en présentiel comme en visioconférence.
Leur formation est prévue dès que possible. Et des groupes de paroles seront proposés dès que les animateurs seront formés.

Ces groupes de paroles seront ouverts à toute personne ayant contracté la Covid-19, n’hésitez pas à en parler autour de vous si vous en connaissez.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Retour sur le site de france assos santé